Les brevets CHABOCHE

 

Entre 1882 et 1922, l'inventeur Marie, Edmond, Philbert CHABOCHE est l'auteur de 39 brevets français. Ces brevets sont déposés par l'intermédiaire de Charles THIRION et de son cabinet, 95 boulevard Beaumarchais à Paris, au moins jusqu'en 1900. L'entreprise CHABOCHE dépose au total 78 brevets français entre 1882 et 1952, ce qui représente 1,1 brevet par an sur 70 ans, sans compter les additifs. C'est une performance collective exceptionnelle, venant de la part d'une entreprise de cette taille et sur une aussi longue période. De plus des brevets ont été pris à l'étranger, comme les brevets anglais n° 381 220 mentionné dans les en-têtes de lettres des années 1910 et gravé sur les salamandres Louis XV, n° 467 897 gravé sur les salamandres Louis XVI, n° 706 730 gravé sur les salamandres T.A.M.2 et KRITOS, n° 708 091 gravé sur les salamandres B5.

 

Marie Edmond Philbert  CHABOCHE  nommé M.E.P. ou M.E.Ph. CHABOCHE dans les brevets

 

1.
152 062 
13 novembre 1882  Système de joint pour tuyaux de calorifère.
19 mars 1883  1er certificat d'addition
5 juillet 1883  2ème certificat d'addition

2.
164 209 
9 septembre 1884  Système de joint hermétique pour tuyaux.

3.
     169 875 
30 juin 1885  Nouveau système de poêle mobile dit "cheminée Mica".
9 juin 1886  1er certificat d'addition
 7 mars 1888  2ème certificat d'addition
22 septembre 1888  3ème certificat d'addition

C'est le premier brevet concernant la Salamandre. Les figures correspondent au modèle rond ou premier modèle de salamandre. Il décrit de façon très précise le fonctionnement de l'appareil ainsi que les fonctions des différents éléments. Tous les modèles ultérieurs seront dérivés de ce brevet. Le premier additif est particulièrement intéressant car c'est la première fois que le mot salamandre est utilisé pour un poêle. De plus il annonce déjà d'autres modèles comme le modèle Glycine.

4.
193 140 
22 septembre 1888  Fermeture amovible d'entrée de poêle fixe pour y adapter un poêle roulant.

5.
    195 539
  22 janvier 1889  Perfectionnements au montage des roulettes sur coussinets.
C'est un brevet concernant les roulettes sous les salamandres.

6.
    204 088 
1er mars 1890  Système de bain-poste.
C'est le brevet concernant
la Sirène.

7.
221 567 
11 mai 1892  Robinet à débit limité.
C'est un brevet concernant le robinet d'alimentation en eau de
la Sirène.

8.
237 105
  17 mars 1894  Machine rotative à cylindre mobile. (Machines à vapeur)

9.
246 935
  27 avril 1895  Machine rotative à cylindre mobile. (Machines à vapeur)

10.
249 174
  25 juillet 1895  Nouvelle disposition pour les calorifères de cave,
applicable aux foyers fixes ou portatifs.

11.
291 908
  21 août 1899  Nouveau système de frein à enroulement commandé
par un seul levier de manoeuvre
et pouvant fonctionner lors de la marche dans les deux sens.
(Voitures et vélocipèdes)
18 juillet 1900  1er certificat d'addition.

12.
292 883
  28 septembre 1899  Essieu moteur pour véhicules automobiles.

13.
  292 884
  28 septembre 1899  Direction irréversible pour véhicule automobile.

14.
318 211  
1902   Dispositif de graissage pour mécanique quelconque.

15.
318 212 
1902  Nouveau système de joint pour tubes de chaudière ou canalisation quelconque.

16.
318 884 
1902  Voiture automobile à vapeur.

17.

329 757  1903  Chaudière à vaporisation instantanée pour véhicules à vapeur et autres applications.

18.
331 039
  1903  Brûleur pour pétrole lourd.

19.
  358 963 
28 octobre 1905  Roue à jante antidérapante.

20.
359 272
  9 novembre 1905  Perfectionnements aux chaudières à vaporisation instantanée
en vue de l'utilisation des chaleurs perdues.

21.
377 064 
22 avril 1907  Utilisation de la dépression produite par un écoulement de liquide
pour produire un mouvement permettant une régulation.

22.

377 065  22 avril 1907  Flexible pour transmission de mouvements rectilignes alternatifs.

23.
382 464 
8 décembre 1906  Suspension des moteurs aux châssis d'automobiles.

24.
387 129
  11 février 1908  Brûleur à lames.

25.
397 911 
24 décembre 1908  Porte de chaudières. 

26.
416 155
  20 mai 1910  Dispositif de valve automatique pour chauffe-bains.

27.
421 253 
8 octobre 1910  Perfectionnements dans la fabrication des cheminées
à combustion lente et autres appareils de chauffage.

28.
423 303 
3 décembre 1910  Véhicule à benne basculant latéralement.

29.
424 498
  31 décembre 1910  Perfectionnements apportés au réglage normal des appareils de chauffage à feu continu.

30.
425 009 
17 décembre 1912  Dispositif pour le réglage automatique du niveau de l'eau dans les chaudières.

31.
425 443
  31 janvier 1911  Système de suspension des organes mécaniques dans les véhicules automobiles.

32.
  471 734
  30 avril 1914  Système de chauffage à eau chaude.

33.
  473 521
  15 juin 1914  Salamandre à porte unique et plate.

34.
  504 797
  11 octobre 1919  Grille à bois pour cheminée roulante à feu visible utilisant généralement l'anthracite.

 C'est le premier brevet déposé au nom de la société E. CHABOCHE & Cie.
Tous les précédents et les six suivants sont déposés au nom de M.E.P. CHABOCHE. Il annonce les salamandres à bois B4.

35.
  524 341 
17 septembre 1920  Grille permettant de brûler du charbon de bois dans les cheminées et poêles à anthracite.
C'est le brevet annonçant les salamandres mixtes bois anthracite B3 et B5.

36.
  536 724
  30 octobre 1920  Brûleur à gaz.

37.
  547 891
  3 juin 1921  Dispositif de grillade.

38.
  547 892 
3 juin 1921  Four à gaz.
Ces trois brevets marquent le début de la diversification vers les cuisinières ISOMATIC
à gaz puis mixtes gaz/électriques.

39.
  571 307
  14 décembre 1922  Perfectionnements aux cheminées à feu continu.

40.
  571 717
  18 décembre 1922  Tamis pour combustibles.
 C'est le dernier brevet déposé au nom de M.E.Ph. CHABOCHE.

41.
  578 318
  11 mai 1923  Dispositif pour l'accrochage du cendrier dans les cheminées à feu continu.

42.
  578 342
  15 mai 1923  Poêle à bois.

43.
  578 348
  16 mai 1923  Procédé de fabrication des façades de cheminée à feu continu
et des façades ou corps de tous appareils de chauffage munis de plusieurs portes.

44.
  578 449
  19 mai 1923  Dispositif à carneau pour cheminées à feu continu.

45.
  586 341 
29 novembre 1923  Perfectionnement au réglage des cheminées à feu continu.

46.
  607 653 
19 mars 1925  Chaudière à eau chaude pouvant se placer
devant une cheminée d'appartement et permettant de chauffer
directement la pièce dans laquelle est installée la chaudière.
5 avril 1928  1er  certificat d'addition n° 35 367/607 653

47.
  611 145
  28 mai 1925  Dispositif de chauffage central à eau chaude.

48.
  611 394 
29 mai 1925  Robinet pour radiateur à eau chaude.

49.
  637 979
  29 novembre 1926  Four de fusion.

50.
  643 936 
19 avril 1927  Plaque pour chauffage central.

51.
  674 409
  18 septembre 1928  Brûleur à gaz.

52.
  692 638
  21 juin 1929  Chaudière à eau chaude pour chauffage central.

53.
  709 454
  19 avril 1930  Perfectionnements aux cheminées à feu continu et autres appareils de chauffage analogues.

54.
  709 467 
17 avril 1930  Procédé et dispositif pour l'ajustage des portes d'appareils de chauffage.

55.
  741 778
  18 novembre 1930  Porte de chargement pour cheminées à feu continu.

56.
  742 576
  18 novembre 1931  Appareil de chauffauge électrique.
27 octobre 1932  1er certificat d'addition n° 43 060/742 576.

57.
  746 777 
25 février 1932  Cendrier pour appareil de chauffage à combustions solides.

58.
  747 767
  14 mars 1932  Poêle à accumulation.
13 mars 1933  1er certificat d'addition n° 43 533/747 767.

59.
  765 169
  1er mars 1933  Procédé et appareil pour la mesure des débits, du tirage ou d'une dépression
dans une conduite et notamment dans une cheminée.

60.
  767 967
  20 avril 1933  Chaufferette électrique.

61.
  774 217
  1er mars 1933  Perfectionnements aux appareils de chauffage.

62.
  777 273
  6 novembre 1933  Perfectionnements aux appareils de chauffage.

63.
  784 118
  6 avril 1934  Perfectionnement à l'installation des appareils de chauffage.

64.
  795 835
  28 décembre 1934  Perfectionnements aux fours de cuisine.

65.
  796 639
  10 janvier 1935  Perfectionnements aux appareils de chauffage domestiques et analogues.

66.
  814 022
  19 février 1936  Perfectionnements aux fours électriques.

67.
  832 929
  28 mai 1937  Perfectionnements aux appareils de chauffage.

68.
  847 084
  8 juin 1938  Perfectionnements à la fermeture des portes des appareils de chauffage domestiques.

69.
  849 584 
27 janvier 1939  Réchaud-four électrique.

70.
  854 859
  13 janvier 1939  Perfectionnements aux brûleurs à gaz et aux appareils de chauffage à gaz.

71.
  856 484
  28 février 1939  Radiateur à gaz.
18 juillet 1939  1er certificat d'addition n° 50 696/856 484

72.
  878 477 
3 septembre 1941  Appareil de chauffage.
C'est le dernier brevet déposé au nom de la société E. CHABOCHE & Cie.

73.
  928 411 
24 mai 1946  Perfectionnements aux fours de cuisson électriques et analogues.
Ce brevet est déposé au nom de la société CHABOCHE La Salamandre .

74.
947 603
  16 mai 1947  Appareil de chauffage au gaz.

Ce brevet est déposé aux noms de CHABOCHE (E.), CHABOCHE (H.) et CHABOCHE (P.) comme les trois suivants.

75.
  981 652 
7 janvier 1949  Capacités à chauffage électrique et leur procédé de fabrication.

76.
  1 011 289 
10 janvier 1949  Éléments chauffants.

77.
  1 011 297 
11 janvier 1949  Cuisinière électrique.

78.
  1 058 568
  20 juin 1952  Perfectionnements aux armoires frigorifiques.
Ce brevet est déposé au nom de la société CHABOCHE La Salamandre.

Les textes de tous ces brevets sont visibles sur microfilms à l'Institut National de la Propriété Industrielle (I.N.P.I.) 26 bis rue de Saint-Petersbourg à Paris 8ème.

Page suivante

(retour)