Les différents modèles de Salamandre

Couverture du catalogue de 1931 réalisé par ALBANS, 296 rue Lecourbe Paris (modèle présenté la Salamandre T.A.M.2)


Tous les modèles sont construits selon les mêmes caractéristiques :

- Le matériau de base est la fonte qui malgré son poids est le meilleur matériau pour assurer une dissipation thermique régulière.
Même à l'heure actuelle, les meilleurs radiateurs dans un chauffage central à eau sont toujours en fonte.

- Sur la plupart des modèles, la porte de chargement à l'arrière est à recouvrement total
et obture complètement l'ouverture de chargement.
Sa charnière située à l'arrière est immédiatement accessible.
Cette porte s'ouvre en pivotant à frottement doux sur un axe
et le déplacement de son centre de gravité obtenu par ce mouvement de rotation suffit
pour la maintenir dans sa position d'ouverture sans l'intermédiaire d'aucun ressort.
Elle est ajustée à plat sur son châssis ce qui lui assure une fermeture parfaitement hermétique.

- La poignée en fonte nickelée, chromée ou revêtue de porcelaine
reste à toutes les allures à une température qui permet d'y porter la main.

- La porte à mica est montée sur charnières avec béquille de fermeture qui assure une étanchéité parfaite.

- La façade du cendrier comporte une ou deux valves d'admission d'air dont l'ouverture
se fait progressivement permettant un réglage extrêmement précis.
La poignée de même type que celle au-dessus de l'appareil sert à retirer la pelle du cendrier,
ce qui permet un nettoyage facile et complet de la cavité du cendrier.

- Entre la porte à mica et le cendrier se trouve une queue de manoeuvre de la grille mobile
(2 queues dans le cas du modèle T.A.M.3).
Cette manette permet d'éviter, dans la  plus grande mesure,
l'accumulation de cendres et de pierres contre les micas.

- Sauf pour les plus petits modèles (Glycine, Minim, Fanchon)
et les poêles (D2 ou D.E.C., Y et Régional),
la Salamandre est montée sur 3 roulettes
avec un bouton de frein sur la roulette avant pour l'immobiliser.

- Enfin l'arrière comporte une buse d'évacuation des fumées
qui se démonte facilement pour le ramonage et le remplacement des pièces usées.

 

 

Les caractéristiques mécaniques des 23 différents modèles

Modèle   Hauteur   (m)     Largeur      (m)     Profondeur     (m)   Masse    (kg) Années de fabrication
Premier modèle ou modèle rond (ou éventail) 0,75 0,66 0,42   1883 - 1908
Renaissance ou modèle carré (ou rectangulaire) 0,75 0,59 0,47 80 1899 - 1940 (1)
Grand modèle Renaissance ou grand modèle carré (ou rectangulaire) 0,74 0,75 0,50 130 estimés  
Louis XV 0,75 0,63 0,48 85 1900 - 1940 (1)
Louis XVI 0,74 0,62 0,47 85 1906 - 1940 (1)
Anglais 0,72 0,52 0,38 65 1913 - 1940
Glycine 0,67 0,46 0,38 60 1913 - 1935
B3 Mixte 0,76 0,62 0,46 90
1924 - 1940
B4 0,65 0,59 0,35 60 1925 - 1930
B5 Mixte 0,65 0,59 0,35 60 1931 - 1940
T.A.M.2 0,75 0,60 0,48 98 1925 - 1933
T.A.M.3 0,74 0,76 0,54 130 1926 - 1940
Tritonia 0,68 0,54 0,38 65 1931 - 1953
D2 ou D.E.C. ou D 0,91 0,48 0,55 130 1931 - 1940
Minim 0,54 0,43 0,31 45 1932 - 1940 (1)
Fanchon 0,62 0,54 0,39 60 1932 - 1940 (1)
Y 0,64 0,37 0,52 50 1934 - 1940 (1)
Kritos 0,75 0,60 0,45 94 1934 - 1940
Mega Kritos 0,75 0,60 0,59 129 1934 - 1940
Régional 0,71 0,55 0,445 90 1934 - 1940
Capitale 0,71 0,55 0,40 85 1939 - 1940
Neo Kritos 0,75 0,60 0,45 95 - 1953
Mega Kritos (version 2) 0,75 0,60 0,59 132 - 1953

(1) Certaines salamandres, en nombre limité, ont encore été fabriquées entre 1945 et 1953.

Aspect des différents modèles

 

Premier ou Rond

Renaissance

Grand Renaissance

Louis XV

Louis XVI

Anglais

Glycine

B3 Mixte

B4

B5 Mixte

T.A.M.2

T.A.M.3

Tritonia

D2 ou D.E.C.

Minim

Fanchon

Y

Kritos

Mega Kritos

Regional

 

Capitale

Neo Kritos

Mega Kritos (version 2)

 

 


Si vous désirez acheter ou vendre une Salamandre prenez contact avec moi : arnauld.divry@wanado.fr


- Un modèle Renaissance (voir en page spéciale) est à vendre à Argenton-sur-Creuse dans l'Indre (28/5/2020) : sergephilippon36@gmail.com

- Un modèle Tritonia gris perle (voir en page spéciale) est à vendre à Cavalaire-sur-Mer dans le Var (18/3/2020) : pascal.doublet.pt@gmail.com

- Un modèle Renaissance (voir en page spéciale) en bon état est à vendre à Voisins-le-Bretonneux dans les Yvelines (23/11/2019) : delphine.auliac@orange.fr

- Un modèle Louis XV demi-nickelé en bon état (voir en page spéciale) est à vendre à Saint-Léger-en-Yvelines dans les Yvelines (1/12/2019) : helene.ricord@gmail.com

- Un modèle Louis XVI demi-nickelé en bon état (voir en page spéciale) est à vendre près d'Autun en Saône-et-Loire (23/11/2019) : gechaminade@wanadoo.fr

- Un modèle Louis XVI demi-nickelé en bon état (voir en page spéciale) est à vendre à Saint-Féliu d'Avall dans les Pyrénées Orientales (23/11/2019) : gabrial.farras@orange.fr

- Un modèle T.A.M.2 en bon état (voir en page spéciale) est à vendre à Saint-Jean-de-Vedas dans l'Hérault (22/11/2019) : savary.magali@wanadoo.fr

- Un modèle Tritonia en bon état (voir en page spéciale) est à vendre à Nantes (23/11/2019) : clauchridel@gmail.com

- Un modèle Tritonia brun Van Dyck en très bon état (voir détails en page spéciale) est à vendre dans les Hauts-de-Seine (23/11/2019) : filotte@wanadoo.fr

- Deux modèles Minim brun-rouge et gris-vert en bon état général (voir en page spéciale) sont à vendre à Gisors dans l'Eure (23/11/2019) : audrey.blavet60@gmail.com

- Un modèle rare Minim à gaz en bon état (voir en page spéciale) est à vendre en Haute-Garonne (25/11/2019) : lalagrounie@gmail.com

- Un Premier modèle ou modèle rond en bon état (voir en page spéciale) est à vendre dans le Cantal (22/3/2018) : catherine_vergne@orange.fr

- Un modèle T.A.M.2 brun Havane en bon état (voir en page spéciale) est à vendre à Camélas dans les Pyrénées Orientales (26/10/2016) : jpat66@orange.fr

- Un modèle Louis XVI demi-nickelé en bon état (voir en page spéciale) est à vendre dans le Limousin / Berry (26/10/2013) : jao29@orange.fr

- Un modèle Louis XV en bon état (voir en page spéciale) est à vendre dans les Hautes Pyrénées (10/7/2013) : sirroco65@gmail.com

 

 


 

Les différents modèles, un par un :

 

Premier ou Rond (ou éventail)

document antik.kilian

L'aspect extérieur et le décor ont été créés par
Gustave Joseph CHÉRET

Une page spéciale sur ce modèle
permet d'apprécier l'exceptionnelle qualité et la richesse du décor.
Ce modèle s'est d'abord appelé cheminée Mica puis Salamandre en 1886
après avoir été breveté en 1885 (brevet français n° 169 875).

 

 

Renaissance ou modèle carré (ou rectangulaire)

 

original J.D. LAURIN

Cette salamandre Renaissance est aussi présentée comme une création d'un artiste renommé.
Ce ne peut plus être Gustave Joseph CHÉRET mort en 1894.
Le modèle ci-dessus est le modèle de base, sans décor de faïence.
Avec ce modèle apparaît en effet la possibilité de différents décors ajoutés en face avant.

Pour plus de détails, voir la page
Salamandre Renaissance
.

 

 

Grand Renaissance ou grand modèle carré (ou rectangulaire)

original M.L. GAUVIN

Ce modèle qui n'apparaît que dans le tarif du 1er mars 1926
pour sa possibilité d'ajouter un bouilleur en vue d'une utilisation en chaudière de chauffage central est un modèle rare.
En ouvrant la porte à mica, le nom « E. CHABOCHE » apparaît gravé sur la partie haute de la Salamandre.
À l'extérieur derrière la poignée haute de l'appareil le nom « LA SALAMANDRE »
est gravé en relief. Les micas de la porte sont intacts.
Voir la page

Grand modèle Renaissance ou grand modèle carré

 

 

LOUIS XV

original D. CHABOCHE

Cette salamandre est revêtue d'émail vert réséda.
L'émail pouvait aussi être coloré en gris rosé, gris perle, brun Van Dyck (grenat).
Comme pour le modèle Renaissance des garnitures de faïences vertes, bleues, rouges, brunes ou jaunes pouvaient être ajoutées.
Derrière la porte des Salamandres, figure l'indication E. CHABOCHE, Ingénieur Constructeur, 77bis rue Richelieu, Paris.
Sur les portes de chargement, le mot La Salamandre est inscrit en relief.
Au-dessus de la porte, sous la poignée de la Salamandre, on peut distinguer un numéro correspondant au numéro du brevet anglais 381220.
La Salamandre Louis XV est lancée en 1900 avec une campagne publicitaire particulièrement soignée.
10 médailles d'or, un grand diplôme d'honneur, 11 autres médailles et une reconnaissance de l'académie de Médecine récompensent cet effort.
Enfin pour bien se vendre sur le marché anglais, elle change de nom et s'y appelle Laurel.
Pour plus de détails, voir la page
Salamandre Louis XV.

 

 

LOUIS XVI

original  S. LEMARIÉ

Cette salamandre est de couleur brun Van Dyck.
Elle existe aussi en gris rosé, gris perle, vert réséda et noir
et de même que pour la salamandre Louis XV
des garnitures de faïences vertes, bleues, rouges, brunes ou jaunes pouvaient être ajoutées.
Le haut de la porte est nickelé ; c'est un modèle dit demi-nickelé,
ce qui représentait en 1906 un supplément de 20% par rapport au modèle de base.
Derrière la porte comportant des micas intacts, figure l'inscription :
« E. CHABOCHE Ingénieur Constructeur 77 (bis rue) Richelieu ».
À l'extérieur, derrière la poignée haute de l'appareil, le nom
« LA SALAMANDRE » est gravé en relief.
Une autre inscription porte la référence « fabrication française SD5 ».
C'est un modèle rare de 1938 qui a suivi une variante, fabriquée en plus grand nombre.
Pour plus de détails, voir la page

Salamandre LouisXVI

 

 

Anglais

original A. C. DESCHEEMAEKER

C'est un modèle anglais qui s'est appelé aussi petit modèle anglais.
Au dos figure l'inscription E. CHABOCHE ING-CONST 77(bis) RUE RICHELIEU PARIS.
Un numéro de série figure aussi : LRN suivi de 6 caractères alphanumériques peu lisibles.
La porte à micas ouverte montre le système de fermeture par béquille
qui assure une étanchéité parfaite à toutes les allures.
Pour plus de détails, voir la page

Salamandre modèle anglais

 

 

Glycine

Ce modèle est caractérisé par son plateau supérieur plat
qui permet de faire chauffer de l'eau, des aliments, des fers à repasser etc.
Pour l'ornementer, un couvercle noir ou nickelé est livré en supplément.
Ce modèle appelé Glycine, s'est aussi appelé
Moderne ou Modern
.

 

 

B3 Mixte

Original J.-P. MARQUET

Premier modèle adapté à deux combustibles : bois (bûches de 28 à 33 cm de long)
ou boulets d'anthracite (15 kg d'anthracite par 24 heures).
Cette salamandre est le seul modèle à avoir deux portes indépendantes au-dessus du cendrier.
Avec un dispositif de grilles intérieures adaptées,
cette salamandre s'est appelée au début salamandre à bois modèle B3
et ne servait qu'à brûler du bois.
Pour plus de détails, voir la page
Salamandre B3

 

 

B4



Ce modèle B4 revêtu d'un émail vert mousse est adapté pour le chauffage au bois
(6 bûches de 35 à 40 cm par 12 heures).
Comme pour les modèles B3 et B3 Mixte,
une version B4 Mixte permettait de brûler à volonté,
bois, boulet d'anthracite ou briquettes de lignite.
Les modèles B4 et B4 Mixte ont été abandonnés en 1931
au profit de la salamandre B5 Mixte.
Pour plus de détails, voir la page
Salamandre B4
.


 

B5 Mixte

original A. L. CHAMBOST

Modèle adapté à deux combustibles : bois ou boulets d'anthracite.
Sa capacité est inférieure à celle de la  B3 Mixte
et elle se différencie du premier modèle B4
par ses deux volets de régulation dans le tiroir du cendrier,
au lieu d'un au centre, autour de la poignée.
Pour plus de détails, voir la page
Salamandre B5 Mixte.

 

 

T.A.M.2

original T. DIVRY

Ce modèle a été le plus utilisé pour le chauffage central.
Le modèle est alors appelé T.A.M.2 Central.
La salamandre ci-dessus est revêtue d'émail de couleur brun Havane.
Elle existe aussi en vert mousse, gris souris, bleu turquoise, bleu de France, améthyste, aubergine.
En ouvrant la porte à mica, l'inscription
« E. CHABOCHE & Cie 33 RUE RODIER PARIS IXe »
apparaît gravée sur la partie haute de la salamandre.
Derrière la poignée haute de l'appareil, le nom « LA SALAMANDRE »
est gravé en relief. Sur le haut de la face arrière,
l'inscription suivante est gravée
« E. CHABOCHE & Cie 33 RUE RODIER PARIS IXe Registred n° 706 730 ».
Pour plus de détails sur cette Salamandre, voir la page

Salamandre Tam2.

 

 

T.A.M.3

original F.M. BLANCHE

Grand modèle du même style que le précédent appelé T.A.M.3 Central
lorsqu'il est utilisé comme chaudière de chauffage central.
Cette Salamandre est de couleur gris souris. 
Les modèles T.A.M.2 et T.A.M.3 ont été fabriqués
à plus de 75000 exemplaires. Voir la page

Salamandre Tam3.

 

 

Tritonia


La publicité sur le modèle Tritonia est la suivante :
« Voici un charmant petit meuble Louis XVI qui fait penser au Trianon ».
Le modèle Tritonia est voisin du modèle anglais
avec la même capacité de chauffe de 80 à 100 mètres cubes.
Il existe en 5 teintes d'émail : gris rosé, gris perle, vert réséda, brun Van Dyck (grenat) et noir.
Ce modèle en très bon état de couleur brun Van Dyck est à vendre
dans les Hauts-de-Seine (23/11/2019) :

filotte@wanadoo.fr

Pour plus de détails, voir la page
Salamandre Tritonia

 

 

D.2 ou D.E.C.

Poêle muni d'un bloc-foyer amovible
permettant le remplacement rapide et à domicile des parties les plus exposées au feu
(grilles, briques, carneaux).
Prix du bloc-foyer en 1933 : 190 Francs.
Ce bloc-foyer est interchangeable avec un bloc-bouilleur qui transforme
cet appareil en générateur à eau chaude.
Ce modèle est recommandé pour les vestibules,
les cages d'escalier, les magasins,
les salles d'école, les chapelles, etc.
Il s'est appelé simplement D à partir de
1938-39.

 

 

Minim

C'est le plus petit des modèle de salamandre et le plus léger :
45 kg en version standard à charbon, 25 kg en version spéciale à gaz.
Cette salamandre à gaz en bon état général et montrant un joli émail à l'aspect marbré,
est à vendre en Haute-Garonne (25/11/2019) :
lalagrounie@gmail.com

Pour plus de détails sur la salamandre Minim
et sur l'alimentation intérieure à gaz, voir la page
Salamandre Minim

 

 

Fanchon

Fanchon est le diminutif de Françoise ;
c'est aussi un foulard, plié en triangle que les femmes portaient sur la tête et nouaient sous le menton.

Une publicité pour la Salamandre « Fanchon » représente une jeune fille avec un fanchon sur la tête ;

elle est en haillons, les pieds nus, avec des souris au pied de la salamandre !
C'est assez curieux comme publicité mais la raison en est d'offrir un modèle économique.
Voici comment la salamandre
« Fanchon » est présentée lors de son lancement en 1932 :

« Nous avons voulu répondre aux préoccupations légitimes d'un grand nombre de personnes
dans les circonstances économiques actuelles, en créant un petit appareil d'un prix relativement peu élevé,
bien que construit avec les mêmes soins que les autres modèles,
consommant un combustible bon marché et exigeant le minimum d'entretien.
Notre petite salamandre Modèle
« Fanchon » dont le nom exprime la modestie,
mais qui est revêtue de nos plus belles couleurs d'émail a été étudiée
pour brûler du grain d'anthracite 15x25 ou même 10x20.
Consulter les tarifs des marchands de charbon et vous constaterez
qu'un sac de grain d'anthracite anglais vous revient, livré chez vous,
de 7 à 8 francs moins cher
qu'un sac de noix d'anthracite de même qualité (prix de la région parisienne). »

Cette dernière remarque montre que l'intérêt économique n'est pas si évident
et que cette salamandre ne peut pas s'adapter
à des combustibles franchement plus économiques,
comme le coke par exemple.

 

 

Y

Une publicité de 1943 présente ce poêle Y comme un poêle à feu continu,
capable de brûler tous les anthracites, grosseur noix ou grains 15x25.
La salamandre représentée sur le haut du poêle est très stylisée.
On retrouvera cette forme dans le modèle Régional

 

 

Kritos


Modèle créé en 1934 qui a remplacé le modèle T.A.M.2.
Son nom vient du grec « kritos » qui veut dire « trié, choisi, supérieur ».
Contrairement aux autres modèles le cendrier n'est pas solidaire de la pelle
ce qui facilite le nettoyage. Les poignées sont pour la première fois non recouvertes de porcelaine blanche.
Comme le modèle D.2 ou D.E.C. le bloc-foyer est amovible ce qui facilite le remplacement.
Pour plus de détails, voir la page spéciale
Salamandre Kritos.

Ces salamandres peuvent être aussi proposées en version capotée
d'une enveloppe décorative en acier poli : elles sont appelées
cheminées hollandaises
.

 

 

Mega Kritos

Modèle Kritos approfondi, grâce à un entourage en fonte qui sépare la façade du dos,
d'où résultent une plus grosse réserve de combustible et une plus grande surface de grilles.
Comme pour le modèle précédent, les salamandres Mega Kritos peuvent être transformées
en chaudières de chauffage central ou capotées d'une enveloppe en acier poli pour devenir des
cheminées hollandaises.

 

 

Regional

Nouveau modèle en 1938-39.
Cette salamandre est annoncée comme « digérant tous les combustibles » :
anthracites, boulets de toutes provenances, charbon de cuisine, bois durs chargés
horizontalement (bûches de 33cm) ou verticalement (bûches de 40cm), cokes et semi-cokes.
Le réglage de l'arrivée d'air se fait par la valve sur le cendrier et par un tiroir à l'arrière,
chargé de dériver l'air de combustion sur la buse.
Ce modèle a été peu vendu et sa production n'a pas été poursuivie après guerre.

 

 

Capitale

Nouveau modèle en 1938-39.
N'ayant aucune forme ronde ou arrondie,
ce modèle est considéré comme ayant une ligne ultramoderne.
Le réglage de l'arrivée d'air est assez compliqué car il en existe trois :
la valve du cendrier, deux culbuteurs latéraux dérivant vers la buse
une partie de l'air entrant dans le cendrier et enfin une valve auxiliaire sur la porte.
Comme le modèle précédent, la salamandre Capitale
a été peu vendue et sa production n'a pas été poursuivie après guerre.

 

 

Neo Kritos

 




Nouveau et dernier modèle Kritos, créé après 1938.
C'est aussi le modèle le plus élaboré de salamandre.
Il utilise le corps du modèle Kritos. La porte a été changée avec trois fenêtres décalées au lieu de 8,
un décor de  salamandre sur le haut de la porte, plus stylisé et un plateau inférieur avec des lignes plus droites.
Cela lui donne un air plus moderne.
De plus elle possède des innovations techniques avec deux soupapes modératrices
et une valve auxiliaire à fermeture automatique permettant le nettoyage du feu sans ouvrir la porte.
Elle consomme 8 à 10 kg d'anthracite par jour et comme les modèles  T.A.M.2 et Kritos,
son bloc-foyer est amovible et interchangeable avec un bloc bouilleur transformant la salamandre
en chaudière de chauffage central. La fabrication et la vente de salamandres se sont poursuivies après guerre entre 1945 et 1953.
En 1951, les ventes de Neo Kritos représentent avec 562 exemplaires
la majorité des 1166 salamandres vendues.
Enfin il existe un modèle dérivé appelé Kritos Nord.
La vue ci-dessus montre un modèle Neo Kritos revêtu d'un émail gris souris.




Originaux F. HARDY

Modèle Neo Kritos brun Van Dyck.
Sur la deuxième vue, on remarque bien la poignée en acier et le dessin stylisé de la salamandre.

 



Original Michel GARACHON

Cet autre exemplaire de salamandre Neo Kritos, revêtu d'un émail gris-souris,
montre bien le nouveau système de réglage avec valve auxilliaire et deux soupapes modératrices.


 

Mega Kritos (version 2)

C'est un modèle identique au premier modèle Mega Kritos
avec un corps de profondeur augmentée et qui reprend les nouveaux éléments du modèle Neo Kritos :
porte et plateau inférieur.
Sa consommation moyenne journalière est de 14 à 17 kg d'anthracite.
C'est un modèle rare car il n'a été fabriqué qu'en nombre très limité.
Ainsi en 1951, il n'y a eu que 63 exemplaires vendus.

 

Page suivante

(retour)