Gustave Joseph CHÉRET (Paris 1838 - Paris 1894)

Sculpteur céramiste français, il débute au Salon de 1863. Après 1877, il est engagé à Baccarat. En 1879, il obtient le prix de Sèvres avec un projet de vase de 2 mètres de haut. En 1886, après avoir été son élève, il succède comme suppléant de son beau-père Albert-Ernest CARRIER de BELLEUSE, dit CARRIER-BELLEUSE, à la direction des travaux d'art de la manufacture nationale de Sèvres (1886 - 1887).

L'atelier CARRIER-BELLEUSE étant situé au 15 de la rue de La Tour d'Auvergne, c'est-à-dire à moins de 200 mètres du siège social de l'entreprise CHABOCHE, c'est peut-être la raison pour laquelle Gustave CHÉRET est devenu le créateur de la forme et du décor de la première Salamandre (modèle rond ou modèle éventail). Auguste RODIN a été un des habitués de cet atelier entre 1864 et 1870.

Des six surtouts de table produits par la manufacture de Sèvres, à la fin du XIXe siècle, un est conçu par CHÉRET, les Enfants à la corbeille, en trois groupes (1892). Une partie de l'oeuvre de CHÉRET par le style et l'inspiration, se rattache à l'Art Nouveau.

Il est le frère cadet du peintre et affichiste Jules CHÉRET (Paris 1836 - Nice 1932) qui a réalisé une des affiches pour la première Salamandre (voir la page « L'affiche CHÉRET et les autres affiches sur la Salamandre »).

(d'après E. BENEZIT, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, Paris, 1976 ;  Jean MATHIEU, directeur de la Manufacture Nationale de Sèvres, La Porcelaine de Sèvres, Paris, Chêne/Hachette, 1982 ; Gérard GEFEN, Paris des artistes, Paris, Éditions du Chêne, 1998 ; Robert DESCHARNES et Jean-François CHABRUN, Auguste RODIN, Paris, Édita, 1967.)

 

Le Jour et La Nuit, de Gustave Joseph CHÉRET

Vide poches « Les Marrons », forme de Gustave Joseph CHÉRET, 1898  (Musée National de Céramique de Sèvres n° MNC10851)

(retour La Salamandre)

(retour Les différents modèles de Salamandre)